Tarifs

Tarifs
Les prestations des médecin-dentistes membres de la SSO sont facturées sur la base du tarif dentaire suisse DENTOTAR. Pour chaque prestation, le tarif dentaire prévoit un nombre de point minimum et maximum.
Le nombre de point par prestation est multiplié ensuite par la valeur du point du cabinet.
Pour les prestations relevant des assurances sociales (assurance accident-assurance invalidité-assurance militaire), le nombre de points est fixe (à mi-chemin entre le maximum et le minimum) et la valeur du point est de Fr. 1.-.
Afin de garantir une prise en charge optimale et équitable de tous nos patients, toutes nos prestations sont facturées selon la règlementation des assurances sociales.
La valeur de notre point est donc de Fr. 1.- pour tous nos patients.


Subventions
Un traitement orthodontique est souvent considéré comme inaccessible et beaucoup de personnes renoncent à consulter par peur de la note d’honoraires. Cette crainte est très souvent injustifiée.
En Valais, les communes subventionnent 40 à 50% du coût des traitements orthodontiques des enfants scolarisés présentant une malocclusion importante. Une simple consultation suffit très souvent à déterminer si une telle prise en charge est possible.
L’assurance invalidité fédérale prend à sa charge les traitements des patients présentant des malocclusions sévères. Le Dr Theytaz fait partie des médecins-dentistes spécialistes en orthodontie admis par l'assurance invalidité fédérale (AI) à effectuer les examens d'orthopédie dento-faciale.

Liste des spécialistes admis par l'assurance invalidité pour effectuer les expertises d'orthopédie dento-faciale

Dans notre cabinet, ces analyses se font systématiquement dès qu’un traitement est entrepris et vous serez informés si une prise en charge est possible.
L’assurance maladie obligatoire prend également en charge certains problèmes.
Et enfin, de nombreuses assurances complémentaires couvrent tout ou partie du coût d’un traitement orthodontique. Renseignez-vous  auprès de votre assureur afin de savoir si vous avez contracté une telle assurance complémentaire et prenez garde à ne pas changer d’assurance complémentaire à partir du moment où vous avez été informé qu’un traitement orthodontique sera nécessaire.